Visite d’une maison montpelliéraine

Comment économiser de l’eau au quotidien ?

Schéma récupération et réutilisation de l'eau au quotidienL’Agence Locale de l’Énergie Montpellier a organisé une visite guidée des dispositifs permettant d’économiser ou de réutiliser l’eau, le samedi 13 mai de 10h à 12h.

 

Habiter au cœur de Montpellier et vivre dans une maison en harmonie avec le climat, avec de faibles besoins en énergie c’est possible.

 

C’est ce que nous prouve le propriétaire d’une maison bioclimatique récemment construite. Avec la mise en place de systèmes ingénieux et novateur, cet habitat est quasiment autosuffisant en eau et en énergie.

 

A quel prix ?

Maquette maison bioclimatique BDM or

Maquette maison bioclimatique “Bâtiments Durables Méditerranéens” Or – AMO : Philippe Guigon Architecte : Gael Lhenry

Il existe plusieurs dispositifs de récupération d’eau de pluie ainsi que plusieurs procédés de phyto-épuration. Leurs prix varient selon vos besoins.

 

Dans le cadre de cette maison bioclimatique, l’épuration par les plantes se fait sur le toit. Cette configuration particulière permet un gain de place mais représente aussi un coût supplémentaire lié à la structure nécessaire pour équiper le toit d’un terrain propice à la végétation.

 

Néanmoins, les plantes servant à filtrer nécessitent peu d’entretien : 1 à 2 fois par an.

 

De plus les économies d’eau engendrées permettent une diminution significative du budget annuel d’eau potable sans modifier le confort de vivre.

 

Comment ça marche ?

 

Le bureau d’études Orchis a mis au point un dispositif de récupération d’eau de pluie couplé avec un système de phyto-épuration en toiture permettant de traiter, stocker et réutiliser une partie des eaux grises de la maison.

 

D’un côté les gouttières permettent de récupérer l’eau de pluie et de la stocker dans une cuve enterrée.

 

De l’autre côté, les eaux de la salle de bain sont traitées grâce à la filtration par les plantes de la toiture végétale puis stockées dans la cuve avec l’eau de pluie.

 

Cette réserve permet d’arroser le jardin, remplir la chasse d’eau, laver le linge ou encore refroidir les panneaux photovoltaïques (pour un meilleur rendement).

 

Schéma circuit de phtyo épuration et récupération des eaux de pluie maison bioclimatique

Cliquez pour agrandir

 

Plus tard, il est prévu d’ajouter les traitements nécessaires afin de afin de traiter l’ensemble des eaux grises de la maison (cuisine, toilettes) et/ou de rendre l’eau traitée potable (pour l’utiliser dans la cuisine et la salle de bain notamment).

 

Est-ce que je peux installer ces dispositifs si je rénove ma maison ?

 

La configuration de votre maison conditionne l’aménagement des procédés de récupération et / ou de filtration d’eau.

 

Par exemple, pour pouvoir mettre un système de phyto-épuration sur votre toit, il faut que la structure de votre maison puisse supporter un poids 80 à 300 kg/m² en hauteur.

 

Ceci s’explique par les 1m20 de substrat nécessaire à la filtration de l’eau.

 

Dans un projet comme celui-là on commence par quoi ?

 

Les conseillers de l’ALE peuvent vous renseigner sur les dispositifs de récupération et de réutilisation de l’eau ainsi que sur les étapes du projet à mettre en place.

 

Ils répondront à vos questions gratuitement par téléphone ou en rendez-vous personnalisé.

 

  • Visite d’une maison montpelliéraine
  • Visite d’une maison montpelliéraine
  • Visite d’une maison montpelliéraine
  • Visite d’une maison montpelliéraine
  • Visite d’une maison montpelliéraine
  • Visite d’une maison montpelliéraine