Isoler sa copropriété par l’extérieur

Témoignages et visite

40 personnes ont assisté à la visite d’une copropriété isolée thermiquement par l’extérieur organisée par l’Agence Locale de l’Énergie le samedi 22 avril.

 

illustration-visite-de-site-isolation-par-exterieur

Pourquoi réaliser un projet d’isolation thermique par l’extérieur ?

Située au centre de Montpellier, une résidence de la fin des années 50 envisageait un ravalement de façade.

Après étude et compte tenu de l’absence d’isolation des bâtiments, les copropriétaires ont décidé de réaliser une isolation par l’extérieur à l’automne 2015.

Afin de partager cette expérience l’Agence Locale de l’Énergie a organisé une visite de ce site.

 

Est-ce intéressant financièrement ?

Au pied de l’immeuble, M. Cattin, chargé de mission copropriétés au sein de l’Agence Locale de l’Energie, a présenté les aides financières mobilisées pour ce projet.

En rajoutant l’isolation thermique au ravalement de façade, les copropriétaires occupants ont pu récupérer un crédit d’impôt de 30% et une TVA réduite.

Les copropriétaires bailleurs ont pu défiscaliser leur investissement. Le syndicat des copropriétaires a également mobilisé un prêt collectif.

L’investissement est plus coûteux au départ mais il est rentabilisé grâce aux économies d’énergie. Ceci permet aussi la valorisation du bien immobilier.

 

Et concrètement, comment est faite cette isolation ?

D’une épaisseur de 14 cm, du polystyrène expansé entrecoupé de laine de roche est fixé sur les murs extérieurs. Cette opération permet un gain thermique de l’ordre de 30 à 40% sur les frais de chauffage, tout en améliorant le confort hivernal comme estival des résidents.

 

Esthétiquement ça donne quoi ?

Cette visite était l’occasion pour les participants d’apprécier le résultat esthétique final. Comme un ravalement de façade, l’isolation thermique par l’extérieur a été réalisée en suivant les couleurs et les textures choisies par les habitants.

 

Témoignages

Les travaux ont duré 6 mois environ : d’octobre 2015 au printemps 2016. Un an plus tard, la présidente du conseil syndical ainsi que d’autres membres du conseil syndical ont pu témoigner.

« Il s’est passé entre deux et trois ans entre la prise de décision et le ravalement »

« Nous avons tout de suite senti la différence : la chaudière « tire » moins, nous avons moins chaud en été »

Le maître d’œuvre, Mr Desangles (société CRC) a apporté les précisions techniques du chantier :

  • importance du cahier des charges,
  • durée dans le temps,
  • résistance au feu,
  • garantie décennale
  • ou encore la possibilité de réaliser ces travaux même sur un bâtiment situé en zone inondable.

A la fin de cette rencontre les visiteurs ont pu échanger avec l’entreprise Mondi Façade qui a réalisé ce chantier.

  • Isoler sa copropriété par l’extérieur
  • Isoler sa copropriété par l’extérieur
  • Isoler sa copropriété par l’extérieur