Petit éolien

Quel est le principe ?

Une éolienne convertit l’énergie du vent en énergie mécanique, elle-même transformée en courant électrique.

Dans la pratique, le vent fait tourner des pales fixées sur un rotor, lequel actionne un générateur placé en haut du mât. Si le vent est assez puissant, le générateur transforme une partie de cette énergie mécanique en énergie électrique. Cette dernière peut être consommée sur place pour couvrir les besoins d’une maison, d’une exploitation agricole… Elle peut aussi être injectée dans le réseau électrique si l’éolienne y est raccordée.

 

Une condition nécessaire : des vents fréquents et réguliers

Les performances des petites éoliennes sont fortement liées à la qualité de la ressource (régularité des vents, faibles turbulences). Or, ce type de vent n’est disponible que dans des zones dégagées, loin du sol et de tout obstacle, ce qui rend certaines zones rurales particulièrement intéressantes pour ce type d’énergie.

Ainsi, les éoliennes ne sont pas adaptées aux zones urbaines où les turbulences sont importantes.

 

Si vous ne pouvez pas installer d’éolienne chez vous, vous pouvez toujours soutenir la filière éolienne en investissant dans des projets d’éoliens participatifs, réalisés par des coopératives d’intérêts collectifs.

 

Petit eolien ministere

Source image : Laurent Mignaux/METL-MEDDE

Extrait de la Note “Petites éoliennes en zones bâties de l’AFPPE”
Les dysfonctionnements sont de trois ordres :

  • la production électrique de ces installations est généralement très inférieure aux chiffres annoncés durant le montage du projet,
  • des dommages peuvent survenir sur les pignons ou toits auxquels ont été fixés les mâts supports,
  • le fonctionnement des petites éoliennes peut créer des problèmes de voisinage eu égard à la proximité.

Ceci est la conséquence de ce que la quasi totalité des installations de petites éoliennes en zones bâties n’ont pas pris en compte la réalité physique du domaine éolien dans ce type d’environnement : faibles vitesses de vent et fortes turbulences.

Selon les règles européennes EC1, pour retrouver la densité énergétique du vent observée à une hauteur de 10 mètres en rase campagne, il faut se placer à 45 m en banlieue et à 72 m en ville.

 

 

Pour aller plus loin

 

Pour un conseil technique neutre et gratuit sur le sujet :

 

Agence Locale de l'Energie