Espaces verts

Notre région bénéficie d’une pluviométrie inégalement répartie sur l’année. Quand le printemps et l’automne voit des pluies intenses et fréquentes, l’été ne bénéficie que de peu de précipitations, alors que les besoins des plantes sont importants.

 

Si l’on n’y fait pas attention, les consommations d’eau liées à l’arrosage du jardin peuvent vite devenir importantes.

Voici quelques ratios, pour fixer les idées, pour l’arrosage de végétaux non adaptés au climat méditerranéen (Source Smegreg) :

  • arbuste vivaces : 4 litres/ m².jour, soit 1.5 m3/m².an,
  • fleurs, annuelles : 5 .3 litres/m².jour, soit 2 m3/m².an,
  • gazon : 2.6 litres/m².jour, soit 1 m3/m².an.

 

Il convient dès lors de réfléchir à des alternatives, à la fois dans les pratiques quotidiennes dans l’arrosage des espaces verts mais également dans le choix des végétaux

 

Limiter l’évaporation du sol

Paillage

Source : Ville de Montpellier

Le soleil, le vent et la chaleur forcent l’évaporation de l’eau du sol. Si ce dernier est nu, ce phénomène est accentué et accéléré. Il est recommandé de pailler les sols nus afin de conserver l’humidité du sol pour les plantes, limiter l’évaporation mais également limiter le développement de plantes non souhaitées et améliorer la biologie du sol pour les paillages organiques. le paillage permet de réduire jusqu’à 40% l’arrosage.

 

Notons qu’un sol nu se fait « lessiver » lors de pluies intenses, le paillage diminue fortement ce phénomène et permet une pénétration plus efficace de l’eau.

Certains paysagistes prestataires de copropriétés proposent de donner du broyat végétal pour pailler le sol des espaces verts, discutez en avec eux.

 

 

Pour réduire l’impact du vent sur l’évaporation du sol, il est possible de disposer une haie ou des protections côté vents dominants. De même, créer des zones d’ombres à l’aide de végétaux permet d’éviter une surexposition de plantes plus sensible à l’ensoleillement direct.

 

Arroser quand il faut, là où il faut

Gardena

Source : Gardena

Il est préférable d’arroser plutôt le soir en été afin de limiter l’évaporation de l’eau apportée. Il est également important de connaitre les besoins en eau des plantes concernées (demander conseil à un pépiniériste si besoin).

 

L’arrosage automatisé, plutôt conseillé pour de grandes surfaces, permet d’apporter la juste quantité d’eau et quand il le faut aux plantes que l’on souhaite.

 

Il faut également tenir compte de la météo et des précipitations, afin d’éviter d’arroser un sol suite à une pluie (au besoin utiliser un pluviomètre).

 

En copropriété il est recommandé de vérifier régulièrement le réglage des horaires de déclenchement de l’arrosage automatique pour éviter des dérives. De même un hivernage des installations leur évitera d’être dégradées par le gel. Au printemps lors de la relance de l’arrosage, une vérification des raccords et de l’ensemble de l’installation vous évitera des fuites non détectées.

 

Choisir des plantes méditerranéennes

La garrigue est verte toute l’année et personne ne vient s’en occuper. Les plantes sont naturellement adaptées à leur milieu et la question de l’arrosage ne se pose pas.

Transposé dans les espaces verts, le choix de plantes méditerranéennes est pertinent et très efficace pour réduire drastiquement les consommations d’eau.

Un décompactage du sol est préalablement nécessaire et les plantations se feront en automne afin de bénéficier d’un sol encore chaud pour le développement des racines. Un arrosage sera nécessaire les trois premières années avant que les plantes ne deviennent autonomes

 

caue plante med

Source : CAUE 34

Il existe un très grand choix de plantes adaptées à notre climat. Le CAUE de l’Hérault en a recensé près d’une centaine de différents types (arbres, arbustes, vivaces, couvre sol, grimpantes).

Voir aussi le choix des plantes pour une haie méditerranéenne (Parc naturel régional du Haut-Languedoc).

 

Les pépiniéristes et paysagistes locaux seront de bon conseil pour vous aider dans votre démarche et vos choix.

 

 

Quelques exemples, liste non exhaustive :

 

Pour aller plus loin

Agence Locale de l'Energie