Gérer l’énergie

Les charges d’eau et d’énergie dans une copropriété peuvent représenter une part importante des charges totales (environ 40 % ), surtout dans le contexte actuel d’augmentation constante du prix de l’énergie.

repartition charge - source ALE Montpellier

Source : Unis – Observatoire National des Charges de Copropriété – 2011

 

Un bâtiment consommant peu d’énergie et ayant donc un niveau de charges moins élevé sera plus prisé sur le marché de l’immobilier.

 

Afin de mieux connaître la copropriété au-delà des questions énergétiques, le conseil syndical peut réaliser un Bilan Initial de Copropriété (BIC). Grâce à ce document, le conseil syndical aura une vision globale des atouts et contraintes de la copropriété et pourra partager ses réflexions avec l’ensemble des copropriétaires.

 

 

bic-imageCette démarche utilisant une méthode innovante répond aux problèmes de motivation des copropriétaires ainsi qu’aux problèmes organisationnels. Réaliser un BIC permet de répondre aux questions suivantes :

  • « Quels sont les gros travaux d’entretien, au-delà de la problématique énergétique, que nous devrons effectuer dans les prochaines années ? »
  • « En particulier, à quels travaux devrons-nous procéder en matière énergétique ? »
  • « Pouvons-nous financer ces travaux et comment ? »

 ARC – Bilan Initial de copropriété

 

 

BES - UNARCPour connaître et suivre vos consommations, vous pouvez réaliser un bilan énergétique simplifié sur le chauffage, l’eau et l’électricité des parties communes.

Une fois ce bilan réalisé, voici des pistes de solutions pour :

 

 

 

Pour aller plus loin

 
Agence Locale de l'Energie